m

+33(0)3 29 63 06 31

Bienvenue au Grand Hôtel & SPA,
Elégance et tradition au cœur du parc naturel régional du Ballon des Vosges.

Le Grand Hôtel & Spa, un demi-siècle d'histoire

 

Le Grand Hôtel & Spa est le fleuron du tourisme gérômois, un lieu historique qui a vu naître la tradition hôtelière de la station. Son développement épouse celui de la ville.

Avant 1833 : Gérardmer n’est qu’un bourg rural doté d’un chemin sillonnant entre des fermes éparses. Un simple relais de poste accueille les voyageurs entre Remiremont et Gérardmer.

1833 : Le Maire de l’époque décide de tracer une rue rectiligne qui détermine l’axe principal de passage dans la ville. Celui-ci permet au trafic de voitures attelées de se développer.

1840 : Le relais de la poste aux chevaux tenu par Félix Henry, appelé aussi Auberge au Tilleul, est un modeste établissement ne comportant que quelques chambres.

1860 : Auguste Reiterhart, pionnier du tourisme gérômois, achète le relais et l’hypothèque pour construire en bord de route, face à ce dernier, un hôtel plus confortable : l’Hôtel de la Poste. Les voyageurs sont plus nombreux : le tourisme se développe à Gérardmer. Rapidement, l’établissement accueille une annexe nommée Le Chalet, située à l’arrière dans le parc.

1875 : Création du Comité des Promenades, ancêtre des syndicats d’initiative français dont Auguste Reiterhart est l’un des premiers souscripteurs. L’Hôtel de la Poste se dote d’un second bâtiment en bordure de route, dans le prolongement du premier, et d’un centre hydrothérapique. La capacité passe à 30 chambres.

1878 : Tout s’accélère alors que le train relie Gérardmer aux autres villes. La station devient une destination à la mode.

1888 : L’Hôtel connaît de nouveaux agrandissements et devient le Grand Hôtel et Hôtel de la Poste, un complexe de 130 chambres.

1914 : Les bataillons alpins viennent défendre les cols de la chaîne des Vosges. Les états-majors installent dans l’hôtel un hôpital accueillant les blessés du front d’Alsace.

1940 : L’hôtel est réquisitionné par les allemands et devient une maison de santé. Il sert également d’école et de refuge. Malgré la destruction de Gérardmer à 95 %, il est épargné par les bombardements.

1963 : Henri Bragard achète l’hôtel et le modernise. A partir de 1972, l’enseigne adopte le nom de Grand Hôtel Bragard. L’établissement de 65 chambres est ouvert toute l’année. Le Grand Cerf est inauguré en 1970.

1985 : Claude et Fabienne Remy prennent la gérance du Grand Hôtel avant d’en devenir propriétaires. Ils débutent alors une impressionnante série de travaux.

1998 : Ouverture de L’Assiette du Coq à l’Ane, le restaurant terroir de l’hôtel, et du complexe d’accueil des séminaires.

2000 : Inauguration d’un espace forme avec piscine intérieure à nage à contre courant, jacuzzi et salle de musculation.

2003 : Les cuisines du Grand Cerf et de L’Assiette du Coq à l’Ane sont équipées d’un dress line.
2004/2005 : Début du programme de rénovation des chambres du Grand Hôtel et ouverture du Chalet, une annexe inspirée de celle fondée vers 1860 et accueillant des appartements haut de gamme de style Belle Epoque.

2006 : Restructuration du rez-de-chaussée : création du Fritz Bar et de nouvelles salles de séminaires, extension sur le parc avec passage couvert et verrière, mise en place d’une nouvelle réception, ouverture de la salle dédiée aux petits déjeuners et du Pavillon Pétrus, le restaurant gastronomique de l’hôtel.

2007 : Création d’un centre de remise en forme et de bien-être, ouverture du business center et climatisation du rez-de-chaussée du Grand Hôtel.

2008 : Le restaurant Le Grand Cerf est entièrement rénové dans un style baroque.

2009 : Refonte des cuisines des trois restaurants et ouverture du spa Les Chênes Blancs. L’hôtel change de nom et devient le Grand Hôtel & Spa.

2010 : Le Grand Hôtel & Spa, tout comme son Chalet, est classé en catégorie 4 étoiles.

2011 / 2012 : L’Assiette du Coq à l’Âne reçoit un Bib Gourmand, Le Pavillon Pétrus 3 Fourchettes et Les Chênes Blancs le prix spécial des Trophées de la clientèle spa. La façade côté Rue est restaurée.

2013/2014 : Le grand escalier intérieur est rénové, de même que la façade côté Parc. Le spa Les Chênes Blancs reçoit le prix du Meilleur Design (2013), puis le prix du Meilleur Soin (2014), des Trophées de la clientèle spa.

 

Un siècle et demi de raffinement, le livre du 150e anniversaire de l’hôtel

En 2010, le Grand Hôtel & Spa a fêté ses 150 ans d’existence et, pour la circonstance, a publié un ouvrage revenant sur les périodes marquantes du « petit palace à l’âme vosgienne », depuis ses origines, remontant aux années 1860, jusqu’à nos jours.

Tiré en un nombre d’exemplaires limité, il contient des informations inédites et allie souvenirs, anecdotes, portraits et documents remontant jusqu’au début du 18e siècle.

Truffé d’informations et de photos, cet ouvrage de 116 pages, au format carré et à la reliure cousue, est disponible exclusivement à l’hôtel, en vente à la boutique et à la réception.